La ville de Bouaké

Bouaké, appelée Gbékékro jusqu’en 1900, est une ville du centre de la Côte d’Ivoire, située à 350 km environ d’Abidjan. Chef-lieu du département homonyme et de la région du Gbêkê, avec une population d’environ 542 000 habitants, et environ 1,5 million d’habitants en comptant toutes les localités agglomérées qui y sont rattachées, c’est la deuxième ville la plus peuplée du pays après Abidjan. Appelée capitale des populations d’ethnie baoulé, Bouaké était restée, de 2002 à l’élection présidentielle de fin 2010, sous contrôle des Forces armées des forces nouvelles, et était devenue la capitale de la rébellion.

Desservie par la ligne des chemins de fer Abidjan-Niger qui relie Abidjan à Ouagadougou au Burkina Faso, Bouaké constitue un carrefour commercial important, et abrite à cet effet un marché de gros de renommée sous-régionale car le seul d’Afrique de l’Ouest. La ville s’est également rendue célèbre à travers son carnaval, événement culturel fortement médiatisé jusqu’à une date récente.