La ville d’Abidjan

Abidjan est la ville la plus peuplée de la Côte d’Ivoire. Cette ancienne capitale administrative et politique du pays jusqu’en 1983, date de son transfert à Yamoussoukro, est devenue, depuis 2001, un « district autonome » qui regroupe dix communes et trois communes périphériques.

Capitale économique ivoirienne, elle compte selon les autorités du pays, en 2014, 4 707 000 habitants soit 21 % de la population du pays, et représenterait 60 % du produit intérieur brut du pays.

Abidjan est la ville la plus peuplée de l’Afrique de l’Ouest francophone et la deuxième plus grande ville et troisième plus grande agglomération au sein de la francophonie. Seule Lagos, l’ancienne capitale du Nigeria la dépasse en nombre d’habitants dans cette région.

Considérée comme le carrefour culturel ouest-africain, Abidjan connaît une forte croissance caractérisée par une forte industrialisation et une urbanisation galopante. Malgré la perte de son statut officiel de capitale de la Côte d’Ivoire, elle reste de facto le siège de la plupart des institutions administratives et politiques nationales du pays, et continue de jouer le premier rôle dans la vie politique ivoirienne.